Selon cette étude, 42% des personnes qui consomment aujourd’hui des alcopops, réduiront leur consommation suite à la hausse du prix. Cette consommation se reportera sur :

  • les boissons alcoolisées mélangées (p. ex. gin tonic), 69,5%,
  • les softdrinks, 56,8%,
  • les bières, 44,7%
  • les spiritueux, 24,1%
  • les vins mousseux, 21%
  • le vin, 14,7%
  • les boissons mélangées à base de bière, 12,8%.

A noter qu’il était possible de donner plusieurs réponses à cette question. Le pourcentage de réponses « softdrinks » ne signifie donc pas qu’il s’agit de personnes abandonnant totalement la consommation de boissons alcoolisées !

Pour plus d’infos : http://www.isu.unizh.ch/marketing/