Le Groupement suisse des spiritueux de marque a remis ce jour sa prise de position relative au Programme National Alcool (PNA). Il constate à regret que le PNA n’est, en l’état, qu’un catalogue de mesures diverses, sans relation les unes avec les autres, et sans ordre de priorité.

En classant les modes de consommation en « peu problématique », « problématique » et « dépendant », le programme exclut toute notion de consommation sans risque. Or, à l’évidence, la vaste majorité de la population a une consommation raisonnable et modérée, donc sans risque. Toute la phraséologie du PNA vise de manière indiscutable à criminaliser le consommateur. Cela est contraire à la réalité et n’est pas acceptable. Une prévention efficace doit porter sur les comportements de consommation abusive et non sur la consommation en tant que telle.