Le whisky

Origine

En Europe, outre l’Écosse et l’Irlande, l’Espagne, la France et la Belgique en sont des producteurs. Dès le début du XXe siècle, les distilleries de whisky se sont développées dans le monde entier, y compris en Suisse, en Allemagne, au Japon, en Inde et au Brésil.

Il existe différentes catégories de whisky : le Scotch whisky d’Ecosse et l’Irish whiskey, élaboré exclusivement en Irlande. Sans oublier le whiskey américain, dont le Bourbon, le Tennessee whiskey, le Rye whiskey, le plus ancien d’entre eux, ni les whiskys canadien et japonais. Le whisky japonais s’inscrit dans la tradition du whisky écossais.

Le whisky est produit à partir de céréales comme l’orge, le maïs, l’avoine, le seigle et le blé.

Élaboration

La fabrication du whisky démarre par la cuisson des céréales pour libérer leur amidon. Ensuite vient le maltage, qui consiste à plonger l’orge pendant deux ou trois jours dans un bac rempli d’eau de source. Une fois égouttée, l’orge est ensuite étalée sur une aire de maltage à même la pierre et remuée plusieurs fois par jour, pendant huit à quinze jours. Elle est ensuite séchée au four, ce qui donne l’orge malté ou malt.Le grain est broyé en farine grossière et mélangé avec de l’eau chaude. Ce mélange est ensuite mis à fermenter en cuve pendant quelques heures par addition de levures, puis sucré et refroidi.La distillation est faite à moins de 94,8% volume (moins de 80% volume pour les Bourbons), puis filtré. Le whisky doit vieillir pendant une période minimale de trois ans dans des fûts de bois d’une capacité inférieure ou égale à 700 litres. Le bourbon et le rye whiskey doivent avoir vieilli au moins deux ans en fûts de chêne neufs (brûlés pour le Bourbon). L’Irish whiskey peut être millésimé.

Teneur en alcool

40% volume minimum
Réalisation de Saussure Communication / Air Studio