Le Groupement suisse des spiritueux de marque condamne avec vigueur la fabrication et la distribution du « Devil Bag », sachet de plastique de 20 ml contenant un spiritueux, tel que rhum, whisky ou autre. Non seulement ce conditionnement est de nature à attirer les plus jeunes, mais sa petite taille le rend facile à introduire dans une boîte de nuit et à rajouter à la boisson commandée, favorisant ainsi la surconsommation. Ce type de produit ne peut donc que faciliter le « binge drinking », autrement dit la cuite du samedi soir. En outre, son graphisme est particulièrement choquant. Le dessin d’une jeune fille très décolletée, aux cornes diaboliques, assorti du slogan « déchire-moi et prendre-moi » (sic), véhicule une image dégradante de la femme, ce qui n’est pas acceptable.